9 minutes read

LA THUNE (ANGÈLE) : PARTIE 1 ANALYSE DES PAROLES

La Thune

(Angèle/arrangement guitare Aude Compose)

Tout le monde il veut seulement la thune
Et seulement ça, ça les fait bander
Tout le monde il veut seulement la fame
Et seulement ça, ça les fait bouger
Bouger leur culs le temps d’un verre
Photo sur Insta’, c’est obligé
Sinon, au fond, à quoi ça sert?
Si c’est même pas pour leur montrer

Et puis à quoi bon?
T’es tellement seul derrière ton écran
Tu penses à c’que vont penser les gens
Mais tu les laisses tous indifférents, oh, oh

Peut-être, je devrais m’éloigner
Loin du game, loin du danger
Mais j’avoue, j’aime bien jouer
Si c’est de moi dont on va parler
Où j’oublie tout et je m’en vais
Moi, je m’en vais marcher
Naïve comme jamais
Loin des regards amers

À quoi bon?
T’es tellement seul derrière ton écran
Tu penses à c’que vont penser les gens
Mais tu les laisses tous indifférents

Et puis à quoi bon?
T’es tellement seul avec ton argent
Tu sais même pas pourquoi t’es tout l’temps
Avec des michtos sans sentiments
Au fond, j’avoue que même moi
Je fais partie de ces gens-là
Rassurée quand les gens, ils m’aiment
Et si c’est très superficiel

Tout le monde, il veut seulement la thune
Et seulement ça, ça les fait bander
Tout le monde, il veut seulement la fame
Et seulement ça, ça les fait bouger

Et puis à quoi bon?
T’es tellement seul derrière ton écran
Tu penses à ce que vont penser les gens
Mais tu les laisses tous indifférents

À quoi bon?
À quoi bon?
À quoi bon?

 

POURQUOI AI-JE CHANGÉ LES ACCORDS ET LA RYTHMIQUE ?

Le contenu du blog se consacre avant tout aux paroles et à la mélodie. Les accords et les rythmes choisis pour habiller, mettre en beauté une chanson seront que très peu observés sur ce site. Merci.

 

LA FORME DE LA CHANSON

Couplet 1

Refrain 1

Couplet 2

Refrain 2 plus long avec de nouvelles paroles

Couplet 3

Refrain 3

Outro avec 3 mots qui se répètent 3 fois

Point important : les 4 derniers vers du couplet 3 sont exactement les mêmes que les 4 premiers du couplet . Ce sont ces vers qui donnent tout le sens de cette chanson. Surtout il y a le titre de la chanson. Ça rajoute du poids, ça rajoute du sens, ça apporte beaucoup. Tout un chacun peut donc faire la même chose. On n’est pas obligé à chaque fois d’inventer de nouvelles paroles pour chaque couplet. Cela permet à l’esprit de l’auditeur d’imprimer de manière beaucoup plus forte une chanson, en tout cas les paroles.

 

LE TITRE

C’est intéressant d’observer que dans cette chanson en particulier, le titre n’apparaît nullement dans le refrain. Alors que d’habitude, c’est monnaie courante. Justement dans ce cas, le titre est dans le premier vers. C’est le dernier mot du premier vers du premier couplet. Il réapparaît donc dans le troisième couplet. Ce titre n’est pas dans un endroit auquel on a l’habitude de le voir. Cependant il est très fort. Il arrive dès le départ. En plus, il arrive sur un temps fort de la mesure.

 

LE THÈME

Le thème abordé est la thune, l’argent mais pas seulement. Angèle ajoute du sens, ajoute un point de vue personnel, comme quoi « tout le monde », il en « veut », il a ce désir. Est aussi suggéré dans les paroles que ces personnes ont envie d’être aimées, d’être regardées. Le point de vue d’Angèle est : « à quoi bon » ? D’où l’importance du petit enchaînement de mots au refrain : « et puis à quoi bon » ainsi que dans l’outro : « à quoi bon » répété 3 fois. Ce puzzle de mots est important. Il éclaire le point de vue de l’auteure.

 

JEU POINT DE VUE PERSONNEL

  1. Un papier, un crayon.
  2. Libérer tout ce qu’il y a dans l’esprit, sans tabou.
  3. Écrire son point de vue sur l’argent.
  4. Vous pouvez l’envoyer soit par mail soit dans les commentaires.

 

VOCABULAIRE

Dans ces paroles, se trouvent 3 synonymes du mots argent :

  1. La thune : langage de la rue.
  2. Les michtos : langage des roms, des gitans. Ce mot a plusieurs sens, il veut aussi dire que quelque chose est bien. Cela décrit aussi une personne qui profite de l’argent de quelqu’un. Le terme « se faire michtoner » en découle.
  3. L’argent. Angèle ajoute : « t’es tellement seul avec ton argent. »

Au lieu de chercher des synonymes, on peut utiliser des métaphores. Par exemple, ce grand monsieur du rap, Oxmo Puccino, avait écrit « Le lait ». Pour l’anecdote, la majorité du public à la sortie de l’album, n’avait pas compris de quoi il était question dans cette chanson. Oxmo Puccino dans un album ultérieur explique, dans un autre rap, que par « lait », il entendait « argent ».

D’autre part, il est préférable lorsque l’on écrit au sujet de l’argent, de ne pas utiliser le nom d’une devise. Tout simplement le nom d’une monnaie n’est pas intemporel. Si on utilisait le mot « franc » dans une chanson, cela serait un peu « has been » car il y a belle lurette que les francs n’existent plus.

Au contraire, si on utilise un mot trop nouveau en tant que langage de la rue, la majorité des gens ne pourront pas le comprendre.

Je ne sais pas pour vous, personnellement, j’aime imaginer qu’une chanson puisse traverser les époques, qu’elle ne prenne pas une ride.

 

UN LANGAGE PRESQUE ENFANTIN

Revenons aux paroles d’Angèle. On y trouve des choses assez fraîches, notamment avec un langage presque enfantin. Elle utilise à 2 reprises, la répétition du sujet :

  1. Tout le monde, il veut la thune.
  2. Rassurée quand les gens, ils m’aiment.

 

LE CHAMPS LEXICAL

Angèle utilise beaucoup de mots qui marquent notre époque :

  1. Photo sur Insta’, c’est obligé : pour les gens qui connaissent, la référence à Instagram est repérée.
  2. T’es tellement seul derrière ton écran : il peut s’agir d’un poste de télévision ou d’un écran d’ordinateur. Il y a plusieurs décennies, nous n’aurions pas écrit la même chose.

Vous aussi vous pouvez choisir de parler volontairement de sujet qui marquent une époque. Par exemple, en ce moment on parle de « bio », des « vegans ». Si vous voulez parler d’une bière, une nouvelle référence serait une « IPA ». D’autres mots assez récents existent tels que « bobosphère » ; « fooding ». Le mot « bluring » est un peu trop neuf. Moi-même, je ne savais pas ce que c’était.

Aujourd’hui, on va dire : « je suis in love de quelqu’un ». En 1983, l’artiste Renaud disait : « Morgan de toi ». Il avait lui aussi pris sa source d’inspiration auprès d’un mot gitan. Actuellement, c’est peu courant d’utiliser cette expression.

Du coup, une chanson peut aussi traverser les époques avec un vocabulaire qui marque une histoire. En l’occurrence, « Morgan de toi » est encore une chanson fraîche à écouter et une belle chanson.

 

ANGLICISMES

Le fait que la chanson d’Angèle soit très actuelle, est encore plus flagrant par l’utilisation de 2 anglicismes :

  1. La fame : la célébrité.
  2. Le game : le jeu.

 

VOUS AUSSI

Si vous voulez utiliser ce même genre de champs lexical, vous pouvez cliquer ci-dessous sur le bouton « Ressources ». Dans la liste du lien ressources, il y a Urbandico. Vous y trouverez des mots actuelles, du langage de la rue et quelques anglicismes.

Je vous conseille aussi le livre « Les 100 mots des bobos ». Merci à Rachid de me l’avoir prêté.

Les 100 mots des bobos (Thomas Legrand) sur Amazon

 

SE PERMETTRE DES LIBERTÉS

Angèle se permet beaucoup de libertés. Par exemple, dans le premier couplet, aucun vers ne rime avec le mot « thune ». Il se passe exactement la même chose avec le mot « fame ».

Dans le couplet 3, on rencontre 2 vers avec des rimes plutôt pauvres :

Rassurée quand les gens, ils m’aiment

Et si c’est très superficiel

Quand on écoute la chanson, ça passe même si ce ne sont pas des rimes riches.

 

QUI PARLE ET À QUI S’ADRESSE L’INTERPRÈTE ?

La chanson s’adresse à différentes personnes. Cela navigue entre « les gens » dans le premier couplet et « tu » dans le refrain. Dans les couplets 2 et 3, c’est la première personne du singulier « je » qui est mise en avant. L’auteure, interprète Angèle ne parle peut-être pas d’elle dans la réalité mais d’un personnage qu’elle s’est fabriqué pour cette chanson ? Ce jeu de navigation, de passage d’une personne à une autre est assez intéressant.

Vous et moi, nous pourrions aussi exploiter cette manière d’écrire dans une chanson qu’elle soit sur le thème de l’argent ou d’autre chose.

 

ACCENTS TONIQUES ET TEMPS FORTS

Enfin, la dernière liberté qu’Angèle se permet est celle de ne pas poser les accents toniques de la langue française sur les temps forts de la musique.

Pour comprendre cette règle, voir l’article : RÉCIPROQUE (INTERPLAY) : ACCENTS TONIQUES ET TEMPS FORTS

En ce qui me concerne, je suis plutôt pour toujours écrire en posant des accents toniques et non des accents faibles, sur les temps forts musicaux. En effet, cela permet aux chansons d’être « chantables », d’être beaucoup plus fluides à chanter.

Il s’avère qu’actuellement plusieurs auteur.e.s ne respectent pas cette démarche. C’est moderne. Actuellement, on considère cela plus acceptable qu’avant.

Dans la chanson d’Angèle :

Tout le monde il veut seulement le thune (1er temps donc très fort)

Et seulement ça, ça les fait bander (« ban- » = accent faible de la langue sur 1er temps donc très fort de la musique).

Photo sur Insta’ (idem)

J’adore chanter cette chanson. Mais à ces moments clés où les accents toniques ne sont pas posés sur les temps forts, je trouve cela moins simple, moins fluide à chanter.

Le vocabulaire employé, les champs lexicaux, le fait que les règles soit prises avec beaucoup de liberté, tout ceci crée une chanson avec un état d’esprit très jeune.

 

JEU LISTE

  1. Synonymes du mot « argent ».
  2. Des mots qui n’ont rien à voir avec ce mot.
  3. Un champs lexical avec des mots modernes, contemporains.
  4. Des idées modernes, actuelles.
  5. Quelques anglicismes.
  6. Écrire juste un couplet, juste un refrain ou une chanson entière.
  7. Se féliciter dès que même 4 lignes ont été faites.

 

VOS CRÉATIONS

Si vous êtes assez fièr.e de vous, vous pouvez m’envoyer par mail cet essai. J’en posterai un dans un futur article.

Merci.

Que la créativité soit avec nous.