3 minutes read

YACINE AÏT AMER : ANGLOPHONE, MUSICIEN ET PROF À TOUS EN SCÈNE

QUI EST YACINE ?

Yacine : « Je m’appelle Yacine. Je suis guitariste. J’enseigne aussi à Tous en Scène. Je suis coordinateur pédagogique des formations professionnelles. »

Yacine a grandi en Angleterre. Il a aussi fait la fac d’anglais. C’est un vrai spécialiste de la langue. Il en connait jusqu’à l’histoire. Il anime d’ailleurs un stage « chant anglais » à Tous en Scène tous les automnes. Pour vous renseigner, cliquer ici : www.tousenscene.com.

 

AS-TU UNE ACTIVITÉ MUSICALE ?

Yacine : « J’ai moi-même une activité musicale, j’en ai même plusieurs. C’est vrai que j’ai fait plein de trucs. J’ai joué pour pas mal de gens. Là, je me focalise sur mon projet. C’est un groupe. Je compose et j’écris la quasi-totalité des choses. C’est un groupe qui s’appelle PANEM. Le style et l’esthétique, c’est toujours pour moi, très compliqué à décrire. Mais je vais faire un effort (Sourire). Pour simplifier l’affaire : c’est du rock progressif. »

Je lui demandais s’il taquinait à l’excès la chanteuse afin qu’elle soit précise dans la diction. Sa réponse : « Marie chante très bien l’anglais ».

Pour écouter le groupe de Yacine, cliquer ici : www.panemmusic.com.

 

EN ANGLAIS L’ACCENT TONIQUE TRANSFORME LE MOT ?

Yacine : « C’est le placement de l’accent tonique, ça altère le sens. Et ça peut altérer la nature grammaticale du mot. Entre ” dessert “, c’est le dessert et ” desert “, c’est le désert. Là on voit clairement que c’est placé sur la 1ère syllabe. Ça n’a rien à voir. Ce n’est pas le même mot. »

Je précise que si dans une chanson écrite en anglais, vous voulez parler du désert, il est primordial de placer la 1ère syllabe sur un 1er ou un 3ème temps soit les temps forts d’une mesure à 4 temps, sinon un anglophone comprendra que vous parlez d’un dessert.

Si vous ne l’avez pas encore vu, je vous invite à regarder cet article (cliquer sur le titre) : RÉCIPROQUE (INTERPLAY) : ACCENTS TONIQUES ET TEMPS FORTS.

 

UNE ANECDOTE POUR ILLUSTRER L’IMPORTANCE DE L’ACCENT TONIQUE EN ANGLAIS ?

Yacine : « Kev Adams raconte qu’il rencontre Di Caprio, je ne sais pas où à une soirée hollywoodienne pour je ne sais pas quel prix, machin… voilà. Lui évidemment se retrouve devant Di Caprio, il en peut plus. Et ils commencent à discuter. Di Caprio ne connaît pas Kev Adams. Ce dernier essaie de se présenter comme ça : ” Je m’appelle untel. J’ai fait tel et tel films. ” Avec son accent français. Et il parlait du film Aladin.

Kev Adams : ” Yes, I am an actor. I am a comedian. I did Aladin. “

Di Caprio : ” You did what ? “

Kev Adams : ” Aladin. “

Di Caprio : ” What ? “

Nous à cet endroit, avec nos oreilles francophones ” Aladin “, nous comprenons Aladin. Di Caprio qui pourtant a priori n’est pas un âne, loin de là, ne comprend pas.

Di Caprio : ” What ? “

Kev Adams : ” Aladin. “

Ce dernier commence à mimer le truc, avec un tapis volant.

Di Caprio comprend enfin et répond : ” Oh ! Aladin. “, en accentuant donc la 2ème syllabe.

Il n’y a pas plus parlant comme exemple. L’accent tonique placé sur la dernière syllabe, ne veut rien dire pour un anglophone. Même si on peut se dire qu’il y a toutes les syllabes précisément. Non c’est bien ” Aladin “. »

 

UN CONSEIL POUR CELLES ET CEUX QUI NOUS SUIVENT ?

Yacine : « La composition, c’est un truc qui vient des… C’est l’émotion. Il faut faire ça honnêtement. Le sur mesure dans mon expérience (grimaces), répondre à un cahier des charges, ça ne marche pas tellement. Oui quand ce sont des commandes, quand c’est pour faire un jingle de pub. Mais pas pour soi-même. »

 

MERCI YACINE

Je nous souhaite de belles chansons francophones et anglophones. Que la créativité soit avec nous. Merci.